Carnets de voyage #6

Un billet rapide aujourd’hui pour une halte pleine de fraîcheur à la Cascade aux Écrevisses, au sein des montagnes, sur la Route de La Traversée.

Composée de deux îles, la Guadeloupe offre ainsi l’avantage d’offrir aux visiteurs deux faces distinctes, permettant de varier les plaisirs. La Grande Terre, relativement plate de relief, offre de belles falaises, Et nombre de plages de sable blanc mais une flore plus aride. La Basse Terre où se situent les montagnes des Mamelles et le volcan la Soufrière, présente un relief beaucoup plus marqué, ainsi que nombres de rivières et des plages de sable brun ou même noir et un site de plongée exceptionnel avec la réserve Cousteau près de l’Ilet Pigeon.

Profitant du ciel bien dégagé au-dessus de la chaîne montagneuse, nous avons posé nos serviettes à la Cascade aux Écrevisses. Outre sa splendide cascade encadrée par une végétation luxuriante qui sont un régal pour les yeux, le site offre aussi le plaisir appréciable par cette chaleur d’une baignade dans une eau bien fraîche.

D’écrevisses, on n’en voit guère plus, même si 14 espèces y sont officiellement répertorié et que la pêche aux ouassous (très grosses écrevisses locales) fit jadis la réputation de l’endroit pour son abondance. Le plaisir n’en est pourtant pas moindre et l’on savoure la beauté des lieux autant que ce changement de paysage d’un bout à l’autre de l’île.

À savoir :

  • Même si le sentier qui mène à la cascade est court et aménagé, prévoyez des baskets afin de pouvoir évoluer de rocher en roche, en toute sécurité.
  • Le site faisant partie du Parc National de Guadeloupe, il est donc important de le respecter, de ramasser ses ordures et d’éviter de fumer.
  • De l’autre côté de la route, en face du parking du site, part un autre sentier, moins aménagé, mais qui mène à un autre site de baignade en contrebas. Cela permet de palier à un certain afflux touristique à certains moments.

4 commentaires

  1. Et qu serait l’île aux belles eaux sans les wassous?
    Je pensais à te lire que je dois encore avoir quelques photos très correctes prises par ma fille lors de ses séjours en Gwada datant d’il y a 10 ans – et un peu moins… va falloir que j’aille fouiller. Je sais que j’ai cette cascade.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping: Carnets #12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s