Amuse-Bouche : On en reprendrait bien !

Résumé : A bouche que veux-tu ?

9782749155692Cherche-Midi Editeur. Parution : mai 2017. Prix : 16.50€

Julien, jeune conseiller des Affaires Etrangères, à la carrière florissante, voit sa vie déraper totalement sur un texto envoyé au mauvais destinataire…

Une erreur bien commune et très excusable, me direz-vous, sauf qu’il s’agit d’un sexto plutôt cru arrivé sur le téléphone de Philippe Rigaud, diplomate haut placé et levier potentiel de la carrière de Julien. La situation, déjà compliquée, dérape alors définitivement quand c’est Marie-Ange, l’épouse très droite et pudibonde du dit diplomate, et non Philippe qui trouve le message. Pour celle c’est la goutte qui fait déborder le vase et elle décide de découvrir qui est la maîtresse de son mari qui se cache derrière l’écran.

Mon avis : On se délecte de cet Amuse-Bouche.

Dès les premières lignes d’Amuse-bouche, l’ambiance est posée : salons feutrés, champagne et costume de rigueur, un monde de portefeuilles diplomatiques où les remous sont à éviter. On navigue ici dans un milieu autorisé où connivence et convenances sont un maître mot. Autant dire quiproquos et situations gênantes en vue, on s’en amuse d’avance. D’autant plus que Stéphane Carlier n’a pas son pareil pour croquer avec férocité des personnages plus vrais que natures, taillant au passage un costard (ou plutôt un smoking !) à une certaine bourgeoisie parisienne et aux hautes sphères du fonctionnariat.

Avec cette plume incisive et pétillante qui faisait déjà mouche dans Les Perles Noires de Jackie.O, il joue sur mots (rien le titre en soi est un régal en la matière) les quiproquos, les retournements de situations jusqu’au dénouement final, digne du meilleur vaudeville. On rit, oui. Dès les premières pages d’Amuse-bouche, car l’affaire s’annonce cocasse. Et si au final cela n’a pas ce petit éclat de loufoquerie des Perles Noires, on n’en passe pas moins un moment absolument délectable tant les personnages sont truculents et la satire acide. On n’attendrait plus qu’une chose : voir Amuse-bouche au théâtre !

En savoir plus ?

Retrouvez ma chronique plus détaillée sur Les Petits Livres et plus d’avis sur le site du Cherche-Midi Editeur.

Merci au Cherche-Midi Editeur pour leur confiance. 

Résultat de recherche d'images pour "logo cherche midi"

 

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s