Le P’tit récap de Juin

 

Résultat de recherche d'images pour "gif je suis en retard"
Source

Mais comment ça le mois de juin est déjà fini ?  C’est quoi cette arnaque ? J’étais à la fraîche dans ma grotte en train de bouquiner tranquillement  travailler assidûment sur des recherches historiques concernant Sherlock Holmes une thèse littéraire de première importance quand un rayon de soleil tapant sur le calendrier m’a avertie qu’on était déjà le trois juillet. C’est vraiment n’importe quoi !

Comme on est à la bourre, sautez-donc dans ma chariotte que je vous fasse la visite guidée de ce mois de juin.

Résultat de recherche d'images pour "gif doctor who"

Côté livres.

~ Les livres de June

Le mois de juin a été plutôt riche en lectures de tous poils comme l’indique la liste ci-dessous :

~ Albums et mangas

~ Les lectures jeunesse

Dans l’article Des titres canons pour les Minions, je vous propose ma petite sélection de lectures jeunesse pour les 7-10 ans avec quatre titres:

  • 100 questions stupides mais pas si bêtesDe la Martinière Jeunesse. 
  • Les incroyables savoirsDe la Martinière Jeunesse. 
  • Léa veut voterEditions Milan
  • Les enquêtes des Enfants Capables (t1) : A toute vapeur ! Editions BD Kids (Milan)

IMAG1013

Les LC

Avec les Petits Pédestres Croustillants :

 La Passe-Miroir, Tome 3, La Mémoire de Babel, de Christelle Dabos, Editions Gallimard Jeunesse.  

Retrouvez leurs chroniques  :

⇒ The Glass Magician, de Charlie.N. Homlberg, Editions Amazon Crossing.

Retrouvez leurs chroniques :

Avec mon Cercle Holmésien :

 A Scandal in Bohemia, de Sir Arthur Conan Doyle, Editions Barnes and Noble.

Retrouvez leurs chroniques :

51lC0ex0k8L
Editions collector Barnes and Noble

Les Throwback Thursday de Bettie Rose Books :

~ Au programme de juillet 

71wwBBg4l7LSherlock Holmes, une vie. de André-François Ruaud et  Xavier Mauméjean.

Editions Les Moutons Électriques. Parution : février 2011  Prix : 19€

« Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques. Depuis 1887, Sherlock Holmes est le détective privé par excellence. Devenu très rapidement un véritable mythe, avant même la sortie de sa soixantième et dernière aventure en 1927, Sherlock Holmes demeure pour certains un héros de fiction créé par Arthur Conan Doyle. Mais pour le plus grand nombre, c’est un homme « qui a vraiment existé », dont les enquêtes sont rapportées par son ami, le docteur Watson. C’est cette vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d’une véritable biographie. Depuis sa naissance en 1854 jusqu’à sa disparition à l’orée des années 1930, une vie de légende, où se croisent également les figures de John H Watson, du frère aîné Mycroft Holmes, de sir Arthur Conan Doyle, mais encore d’Oscar Wilde, de Winston Churchill, d’Arsène Lupin, de la compositrice Augusta Holmes ou du comédien William Gillette. L’ère victorienne et au-delà : Sherlock Holmes, toute une existence. »

1511-moriarty_orgMoriarty : Le chien des d’Uberville. Kim Newman

Editions Bragelonne. Parution : novembre 2015  Prix : 28€

Imaginez les jumeaux maléfiques de Sherlock Holmes et du docteur Watson, et vous obtiendrez le redoutable duo formé par le professeur James Moriarty, serpent rusé d’une intelligence remarquable, aussi cruel qu’imprévisible, et le colonel Moran, violent et libertin. Ensemble, ils règnent sur Londres en maîtres du crime, défiant police et hors-la-loi. Quelle que soit leur mission, du meurtre au cambriolage de haut vol, Moriarty et Moran accueillent un flot de visiteurs malfaisants, dont une certaine Irène Adler

geographie-sherlock-holmes Géographie de Sherlock Holmes par André-François Ruaud et  Xavier Mauméjean.

Editions Les Moutons Électriques. Parution : janvier 2011 Prix : 23€

Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques. De sa résidence de Baker Street à la gare de Paddington, des landes de Dartmoor aux montagnes suisses, de l’East End à Hyde Park, par les clubs et par les rues… Sherlock Holmes et son époque, retrouvés et commentés dans tous leurs lieux. Une géographie du grand détective, en photos rares, gravures et documents inédits.

I23510Mrs Hemingway de Naomi Wood.

Editions Quai Voltaire. Parution : mai 2017. Prix : 21 €

 

Un clou chasse l’autre, dit le proverbe. Ainsi la généreuse et maternelle Hadley Richardson a-t-elle été remplacée par la très mondaine Pauline Pfeiffer ; ainsi l’intrépide et célèbre Martha Gellhorn a-t-elle été éloignée par la dévouée Mary Welsh. C’est un fait : Hemingway était un homme à femmes. Mais l’auteur de Paris est une fête ne se contentait pas d’enchaîner les histoires d’amour. Ces maîtresses-là, il les a épousées. Au fil d’un scénario ne variant que de quelques lignes, il en a fait des Mrs Hemingway : la passion initiale, les fêtes, l’orgueil de hisser son couple sur le devant d’une scène – la Côte d’Azur, le Paris bohème, la Floride assoiffée, Cuba, l’Espagne bombardée … – puis les démons, les noires pensées dont chacune de ses femmes espérait le sauver. 
Naomi Wood se penche sur la figure d’un colosse aux pieds d’argile, et redonne la voix à celles qui ont sacrifié un peu d’elles-mêmes pour en ériger le mythe.

9782709659475-001-TA nous, de Elin Hilderbrand.

Editions JC Lattès. Parution : juin  2017. Prix  : 21 €

Trois rivales.
Une même maison.
La porte ouverte à toutes les jalousies…
 
Laurel Thorpe, Belinda Rowe et Scarlett Oliver n’ont que deux choses en commun : l’amour pour un homme qu’elles ont toutes les trois épousé, Deacon Thorpe (un chef célèbre doté d’un appétit insatiable pour la vie) et la profonde antipathie qu’elles se témoignent mutuellement. Trois femmes uniques et indépendantes, mais radicalement différentes. Laurel : la première petite amie de Deacon, rencontrée au lycée, une assistante sociale à la beauté naturelle. Belinda : une actrice hollywoodienne capricieuse et difficile à vivre. Scarlett : une beauté du sud vivant des rentes de sa famille et de son sex appeal. Au fil des années, elles ont adopté la meilleure stratégie qui soit : s’éviter à tout prix.
Mais cet équilibre fragile menace de s’effondrer quand Deacon trouve la mort dans son endroit préféré au monde : une vétuste villa de vacances de Nantucket. Le dernier souhait de Deacon est que sa famille recomposée se réunisse sur son île adorée pour lui faire ses adieux. À contrecœur, Laurel, Belinda et Scarlett acceptent. Et les voilà contraintes de partager le même toit avec les enfants de Deacon et son meilleur ami, dans cette villa où chacune a ses souvenirs.
Avant la fin du weekend, il y aura suffisamment d’accusations, de mensonges, de larmes et de drames pour transformer ces trois femmes qui ont épousé le même homme en ennemies jurées. Alors que les membres de cette famille improbable font leurs adieux à l’homme qui les a réunis – pour le meilleur et pour le pire – seront-ils capables d’oublier leurs différences le temps d’un toast en l’honneur de Deacon ?

Petit et grand écran.

Rien de bien neuf, j’en ai peur, en dépit des sorties cinéma. Un retour sur l’intégrale de Hero Corp  (chronique des saisons 1 à 5) et sur les bonnes causes des supers héros.

Un clin d’oeil à notre maître à tous au pays des geeks avec une rediffusion spéciale anniversaire du Have You Met spécial Alexandre Astier.

Enfin une réflexion très personnelle sur ce lien particulier que « les nouveaux médias » nous permettent de construire vis à vis des séries. Analyse… et émotion dans Time to say Goodbye.

Thé, geekeries et autres fantasy.

Fidèle à lui-même, le Freaky Friday vous aura offert ce mois-ci un florilège musical éclectique et plus ou moins écoutable. Bandes originales cultes ou hits du top 50 dont on se passerait bien, c’est par ici et en musique :

Il est même jusqu’à aller (le fourbe!) à se travestir pour se transformer en tag : Music is my life. 

Heureusement qu’on a eu l‘Instant Thé pour se remettre de toutes ces émotions, car il y avait encore des Tags de lecteurs à affronter :

Pour terminer, je vous dirais juste que le 10 juin June&Cie a fêté ses deux ans. Deux ans qui se seraient pas passés sans vous. Nous sommes désormais une communauté WordPress de 381 petits dragons et 881 tous réseaux confondus. Ça en fait des flammes ! Je vous prévois un petit concours pour fêter ça dès que j’aurais un peu plus de temps mais en attendant un grand, un gros :

Résultat de recherche d'images pour "gif doctor who Thanks"

Voilà c’est tout pour June&Cie pour ce mois de juin. A vous Cognac-Jay ! A vous les studios !

26 commentaires

  1. Félicitation pour le nombre des tes abonnés ! C’est à nous de te remercier de tenir ce blog ! C’est toujours un grand plaisir de te lire 🙂
    En tout cas, joli bilan pour le moi de juin. A première vue tu va passer ton mois de juillet en bonne compagnie ^^ J’ai hâte d’avoir ton retour ce tous ces livres qui sont plus tentant les uns que les autres.

    Aimé par 1 personne

  2. Félicitations pour ton succès et joyeux bloganniversaire en retard 😀
    J’ai vu une géographie de Sherlock Holmes se glisser dans ta PAL dis donc !
    En tout cas joli bilan, je te souhaite un bon mois de juillet (et beaucoup de réussite pour tes projets!)

    Aimé par 1 personne

  3. Déjà un bien beau bilan.

    Je vois que nous avons une lecture commune pour juillet, je lis également Moriarty de Newman!!!
    J’ai lu le magnifique ouvrage sur la géographie de SH, pour les fondus du détective c’est une lecture indispensable pleine de références. Tu vas te régaler, en fin j’espère.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ben dis ça alors ! Je suis justement en plein dedans. Je compte le chroniquer aujourd’hui. Est ce que tu t’amuses autant que moi à cette lecture ?
      Merci pour la Geographie de Sherlock Holmes. Je l’ai reçue hier et j’ai hâte de la commencer.

      Aimé par 1 personne

  4. Attends, wait a minute ! Mais tu es fan de Sherlock Holmes, en fait ? Comment ça se fait que tu ne m’en a rien dit ? C’est une honte, un scandale ! Mimine est chouquette level 100.
    Bref. On rigole, on rigole, hein mais on n’a pas que ça à faire.
    Je te souhaite un excellent mois de Juillet keupine ! Et de bien belles lectures (holmésiennes ou pas). Chouqui-bisous (ça ne veut ABSOLUMENT rien dire).

    Aimé par 1 personne

    1. Nan mais voilà on cite deux bouquins et paf déduction quoi ! (ca se voit là c’est ça ? C’est la loupe, la pipe ou le deerstalker qui m’a trahie ?)
      Sinon Mimine Jung Deux est tres en forme. Elle roxe du poney à paillettes je dirais même. Chouqui-bisous Ce sont des chouquettes en forme de bisous ou des bisous à pépites de sucre très aériens ?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s