Agatha Raisin et la quiche fatale.

Résumé.

51TXlwfH7OLEditions Albin Michel. Parution : juin 2016. 

Prix broché :  14€   Format Kindle : 9.99€

C’est décidé. Agatha Raisin a cédé sa prestigieuse agence de relations publiques londonienne et elle prend une retraite bien méritée. A elle, le bucolique et typique petit cottage dans un charmant village des Costwolds.

A elle le calme de la campagne, la sérénité d’une communauté paisible… les tromperies, les secrets et les tentatives d’assassinat. Ah oui ! Oups ! Tout n’était pas prévu au programme.

Car cette chère Agatha n’est pas une reine de la diplomatie, alors pour s’intégrer à la communauté, elle décide de participer à un concours de quiches… Sauf qu’elle n’a jamais touché une spatule de toute sa vie. Mais notre sacrée bonne femme ne s’embarrasse pas de scrupules : un tour chez un traiteur londonien et hop ! La tricherie était presque parfaite, si ce n’est que sa quiche tue le président du jury. Voilà Agatha dans de beaux draps. Niveau intégration, passer pour une meurtrière, ce n’est pas l’idéal. Seulement Agatha n’est pas décidé à être le bouc émissaire de cette histoire et elle se met en tête de découvrir comment sa quiche a pu être fatale. Mais à petit village, grands secrets et la vie à la campagne ne va pas s’avérer de tout repos pour notre détective du dimanche.

Mon avis.

Clairement cet ouvrage un peu loufoque est un clin d’oeil à la reine du crime, créatrice d’Hercule Poirot et  de Miss Marple, Agatha Christie. D’ailleurs Agatha lit Agatha et comme vous pouvez le voir, l’écho se fait jusque dans les prénoms.

De fait cette Agatha-là n’a pas été sans me rappeler le caractère bien trempé de Miss Marple. Quand elle est lancée, rien ne l’arrête et la légendaire politesse britannique ne l’étouffe pas. En affaire comme en enquête, Agatha est un bulldozer qui ne s’en laisse pas compter et habituée à parvenir à ses fins. En dépit des menaces, de la police, des tentatives de représailles diverses, son instinct continue de la chatouiller et de la mener sur la piste de l’auteur de la quiche fatale.

Il faut dire que notre ex-business woman londonienne un peu rondelette mais sophistiquée détonne un peu dans le paysage et ne manque pas de susciter de la curiosité comme de l’animosité. Qui n’a jamais subi un lancer de crottes sur ses fenêtres ne connaît pas le charme des petits villages anglais, parole d’Agatha.

Comme dans une balade à vélo, l’enquête fait des tours et des détours, enchaînant les routes en lacet pour mieux jouir du paysage. Ce qui pourrait être préjudiciable au rythme de tout autre roman du genre, ici ne fait qu’apporter de la saveur à l’ambiance, marquant la délicate et cocasse adaptation d’Agatha à son nouvel environnement, de réunions de dames patronnesses en kermesses caritatives. Car, ainsi que le souligne Le Charmant Petit Monstre dans sa chronique, tout l’intérêt de l’objet n’est pas vraiment l’intrigue en elle-même mais bien ce personnage haut en couleurs qui mène l’enquête avec autant de subtilité et de discrétion que les dames du village draguent son nouveau séduisant mais bougon voisin. C’est à dire comme un carnaval de Rio dans un cimetière un jour de Toussaint.

Les aventures d’Agatha sont à son image, tout un poème ! Et le tout donne un roman drôle et léger qui ne manque ni de charme, ni de chien. Quand on pense que tout cela part d’une bête histoire de quiche aux épinards ! On ne vantera jamais assez les charmes de la campagne anglaise et de ses habitants !

Un régal que cette Quiche fatale so british. Je ne peux que remercier Les Motordus d’Anne-Ju et Le Charmant Petit Monstre de me l’avoir si brillamment vendue !  Vous en prendrez bien une part…

6 commentaires

  1. Je l’ai découvert ces vacances-ci et je suis totalement d’accord avec ton avis 🙂 D’ailleurs, ma mère et moi avons tellement aimé cette série entamée mi-août, que nous en sommes déjà au cinquième tomes 😉 Sans te spolier, si tu as aimé le 1er, les suivants vont te régaler !
    Victoire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s