Et si on regardait… Baron noir ? (ou pas !)

Le lundi c’est souvent pourri. Il fait gris, on voudrait bien rester dans son lit. Heureusement, c’est aussi séries chez June&Cie, en bonne compagnie. Retrouvons donc sans plus tarder July, notre Indiana Jones du petit écran. 

Cette semaine, July est reparti chez Canal + parler politique et magouilles avec la très saluée Baron Noir. Il en profite au passage pour clamer son amour pour Niels Arestrup et nous faire un petit pot pourri des belles citations de la vie politique française. 

Un programme alléchant que je vous propose de déguster sans plus tarder… Et en 2022 pour des  contrepèteries au pouvoir, votez July !


Et pourquoi ne pas regarder une série qui parle de la politique ? Si Les Hommes de l’ombre est une excellente série (parce que Bruno Wolkowitch, surtout en saison 1), Baron noir n’est pas en reste. Baron noir, keskecé ? C’est une série qui raconte l’histoire de Philippe Rickwaert, magouilleur comme il en est de bons dans notre paysage politique français, pour Francis Laugier (interprété par Niels Arestrup), candidat puis président de la République française. Comment va-t-il se sortir de ses magouilles qui le rattrapent alors que Laugier le lâche une fois au pouvoir ?

C’est tout simple : Kad Merad est excellent dans ce rôle[1]. Niels Arestrup l’est aussi, mais bon, lui, je suis amoureux. Je ne suis pas fan d’Anna Mouglaglis mais il faut bien avouer qu’elle campe, dans cette saison une, à merveille le rôle de la conseillère du président de la République[2]. Les personnages sont merveilleux, de Kad Merad en pourri à Niels Arestrup en président de la République enfoiré du Parti Socialiste, s’il en est.

Il y a, dans cette saison 1[3] de bons moments, tels Rickwaert à l’Assemblée nationale en bleu de travail, ce qui n’est pas sans rappeler quelques moments folkloriques de notre Parlement[4] (« Ce cas de Corée me turlupine », Dominique Strauss-Kahn, alors Ministre de l’économie, lors d’une intervention à l’Assemblée en 1997[5], « Je n’ai pas, Monsieur le Député, je n’ai jamais eu de compte à l’étranger, ni maintenant, ni avant » Jérôme Cahuzac[6], « Mesdames et Messieurs les Députés, mais surtout Messieurs visiblement », Cécile Duflot en robe sifflée à l’Assemblée[7], le fou-rire sur Hadopi 2 en août 2009, Fillon et son « gaz de shit, de schiste » en 2011). La série semble réaliste et mettre un président de gauche au pouvoir lors de la diffusion de la première saison en 2016 ne paraissait pas excentrique, de la même façon que les Hommes de l’ombre s’étaient adaptés après la défection de Nathalie Baye pour la saison 2 (et a fortiori pour la saison 3 aussi). Et sachant que la saison 2 a été rédigée et tournée pendant la campagne présidentielle de 2017[8] ce qui m’intrigue de plus en plus quant à la suite de cette série. Il paraît que ça part très fort[9].

Les rôles sont merveilleusement interprétés, la série est bien écrite[10] et bien réalisée. Mon seul regret est de ne pas voir Niels Arestrup dans la seconde saison parce que je suis amoureux de ce comédien[11]. Mais il y a Hugo Becker (Chefs, Au Service de la France) et François Morel[12], ce qui console un peu. Bref, j’ai vu la saison 1 que je vous conseille de regarder les yeux fermés[13] avant de regarder la saison 2. Et je trépigne tellement à l’idée de l’attendre que je vais vous abandonner pour aller la regarder. Espérons qu’elle soit bonne.

July

[1] Et le premier qui dit « Kamoulox », je lui en colle une.

[2] « Arrêtezzzzzz, c’est le président de la Républiiiiiiiique !!! », L’Aile où la cuisse, sorti en 1976. Référence de gamin, mais bon, Papa, tu fais chier. J’y pense à chaque fois que je sors cette expression.

[3] Je n’ai pas vu la saison 2 à l’heure où j’écris ces lignes mais elle est en diffusion sur Canal + du 22 janvier au 12 février 2018.

[4] Avec les vieux du Sénat, parce que le Parlement ce sont l’Assemblée nationale et le Sénat.

[5] Et je vous laisse trouver la contrepèterie. Indice : y’a du cul de curé qui tord la pine.

[6] Jérôme Cahuzac, 5 décembre 2012, qui avouera avoir menti trois mois plus tard.

[7] Elle était alors Ministre du logement. C’était avant que Jean-Vincent Placé ne porte vraiment bien son nom.

[8] http://www.europe1.fr/culture/baron-noir-la-saison-2-sera-tournee-au-moment-de-la-presidentielle-2680066 consulté le 26 janvier 2018.

[9] Dixit mon papa mais après je lui ai dit de pas me spoiler la série.

[10] Contrairement à cette chronique qui est un peu courte…

[11] Je crois que je l’ai déjà dit. Non ?

[12] Là aussi, je suis amoureux. Il a même écrit un roman qui s’appelle Meuh, que je vous conseille.

[13] Enfin, « c’est une image, une expression ». Les Inconnus.

Séries series

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

5 commentaires Laisser un commentaire

  1. Je n’ai pas encore vu la saison 2 parce que je finis la série de ma prochaine chronique ^^
    Je verrai cette S2 courant février je pense. J’avais bien aimé l’ouverture et les promos m’ont donné envie de la voir…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :