Le p’tit bonheur # 18

« Cette idée de billet pleine de poésie et philosophie a été initiée par mon amie Pause Earl Grey. Une incitation pleine de douceur à profiter pleinement de la vie en racontant un petit quelque chose qui nous a rendu heureux cette semaine. Tous ces petits tous qui font ces petits riens, comme disait l’autre. »


Cette semaine n’a pas franchement été un long fleuve tranquille. Mais elle n’a pas été non plus une suite interminable de galères et j’avoue être assez contente d’avoir su naviguer sur frêle esquif en solo avec le Minion, même quand le quotidien faisait des remous.

Métaphore filée très aquatique.

Mon premier p’tit bonheur, ma fierté de la semaine est d’avoir su dépanner ma machine à laver toute seule. Ah le bonheur de la machine à laver qui refuse d’essorer à 21h quand tu es seule, mouhahaha ! Un sens de l’humour cette machine on dirait la SNCF. Ce n’était pas bien compliqué, mais je suis tout de même fière d’avoir :

  1. Identifié le problème
  2. M’être souvenue de la procédure à suivre
  3. Réussi à débloquer le bouzin

Alors oui je m’en suis sortie avec des cloques sur les mains après 1h30 de vidage à la mano et d’essorage de serpillières, mais BAM pour le réparateur de Darty ou le technicien d’entretien de la chaudière qui me regardent toujours avec condescendance quand je dis quelque chose : Attends elle est mignonne, elle parle de technique. N’empêche que voilà ! J’ai géré de la fougère pour la machine et que souvent j’ai raison, non mais sans blague ! Même si les gars de Darty sont souvent sympas.

Résultat de recherche d'images pour "gif Obama"

Autre p’tit bonheur : voir le monsieur qui a inspiré mon article sur son métier de special effect supervisor (parce-qu’il en parle tellement bien!) le re-tweeter. C’est tout bête mais ça fait un petit frisson de joie dans le coeur.

screenshot_20180323-162958~2750108158879808179..png

Dans la série  » les surprises de Twitter« , mon holmésite aiguë me vaut d’être suivie par la Société Sherlock Holmes de France. Là j’avoue, c’est la classe. Même si cela signifie que mon cas ne s’arrange pas. J’assume et je passe donc en level expert.

En parlant de fangirliser un peu, j’avoue que je me suis fait plaisir sur le Have you Met de la semaine. En même temps c’est Bigre qui a commencé avec Karen Gillan. Il ne fallait pas me lancer sur ce terrain. Ce n’était plus une perche, c’était carrément un pont avec tapis rouge et confettis. Bref, je vous ai parlé de Matt Smith et il semble, vu les stats qu’il n’y a pas qu’à moi que cela ait fait plaisir.

Enfin dernier bonheur qui fait chaud au coeur : quand des gens te font confiance sur des propositions, des projets ou des livres et/ou viennent te solliciter. Merci Nathalie Salmon. Merci la Kube, Merci les Editions Baker Street. Je me régale en ce moment grâce à vous et j’ai confiance en ce que je fais.

Et pour vous, mes chers lecteurs, ça veut dire des news, des surprises et de l’actu tout chaude ! Cela aussi, ça fait plaisir.

Décidément le bonheur, ça n’a pas de prix. Et pour tous les emmerdeurs, il y a MasterCard. Passez un excellent weekend !

News en vrac

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

1 commentaire Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :