Les Indestructibles #2 : La réunion de famille qui dépote

Fiche technique

Sortie : juillet 2018

Réal : Brad  Bird

Scénario : Brad Bird

Casting : Craig T. Nelson, Holly Hunter, Samuel L. Jackson, Sarah Vowell, Huck Milner, Bob Odenkirk

Synopsis

Alors que les super-héros sont toujours hors-la-loi, nous retrouvons notre famille indestructibles là où nous les avions laissé quatorze ans auparavant : face au Démolisseur en pleine action. Si la famille fait face en équipe au danger, permettant aux enfants d’entrer dans l’action, en revanche l’intervention ne se révèle pas un franc succès, détériorant encore l’image des super-héros.

Pour comble de malchance, décision est prise de clore le programme de réinsertion qui protège les supers-héros. Voilà donc notre famille livrée à elle-même.

Mais un fan inconditionnel des supers veille dans l’ombre et décide de redorer leur blason. Pour cela, il décide de promouvoir leurs actions, en projetant sur le devant de la scène Elastic Girl.

Son but : rassembler les supers, changer l’opinion en montrant la complexité du rôle de super-héros et l’abnégation de ceux-ci.

D’ailleurs un nouvel ennemi ne va pas tarder à se dévoiler, permettant à Elastic Girl de se lancer dans l’action. Pendant ce temps, Bob lui va devoir faire face à d’autres challenges à la maison.

Et cela risque d’être pour le moins aussi agité que sur le terrain…

Mon avis

Sur la ligne directrice du scénario, pas de grande originalité. Excepté que l’on change de point de vue et que c’est Madame qui joue les supers héros sous les projecteurs, et non plus Monsieur.

Sinon un.e méchant.e machiavélique assez évident.e : si vous n’avez pas deviné dans les trois minutes après son arrivée c’est que vous avez moins de huit ans. Et toute la famille qui se serre les coudes pour sauver le monde (et les supers !) avec les enfants qui arrivent à la rescousse.

C’est d’une simplicité enfantine, c’est le cas de le dire, et ce n’est pas le suspens qui va vous clouer au fauteuil.

En revanche, qu’est-ce-qu’on rigole ! Se saisissant opportunément du grand sujet de l’égalité homme-femme, Brad Bird joue sur :

  • les aléas de la vie de famille et de couple (sacrifice de la carrière au profit de l’autre),
  • la conciliation travail/famille (culpabilité)
  • le côté sportif du rôle de parent à la maison.

Le résultat est hilarant, croquant de façon pétillante certains côtés épuisants de la vie de parent. Si cela ne fait pas rire les oiseaux et chanter les abeilles, chacun s’amuse des situations à son degré de lecture et incontestablement Jack Jack est LA mascotte du film. Le grand héros avec mention combat contre un raton-laveur. Même si je garde un faible incontesté pour le personnage d’Edna qui, si vous l’ignoriez, n’est doublé par nul autre que Brad Bird lui-même et est la réplique d’un personnage/actrice que j’adore, Hetty incarnée par Linda Hunt dans la série NCIS Los Angeles. Et mon dieu ! Qu’elle est bien rendue ! Je ne m’en lasse pas.

2686921.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

A tout cela ajoutez une esthétique très stylisée années 60 et joliment peaufinée, une bonne dose d’action et des références à la louche aux grands films d’espionnage (James Bond, Mission Impossible) qui raviront les plus grands, et vous obtiendrez un cocktail divertissant à souhait.

Si le message moral du film est inscrit en gros, en gras et en majuscule (égalité tout ça, tout ça), ainsi que le disait Brad Bird répondant à des critiques, Les Indestructibles 2 n’est pas un film pour enfant. C’est un film d’animation pour la famille, parlant de la famille et de la façon dont chacun trouve son rôle et sa place dans cet équilibre.

0323902.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Je recommanderais d’ailleurs de ne pas y emmener de trop jeunes jeunes enfants (pas en dessous de cinq ans à mon sens) car certaines scènes sombres pourraient se révéler un peu effrayantes pour des jeunes esprits impressionnables. Cf l’hypnotiseur, comprendront ceux qui l’ont vu.

On notera également le bon équilibre entre les scènes d’action pure et les moments plus « doux », qui donne au film un tempo narratif idéal pour tout apprécier et ne pas perdre le spectateur.

Les Indestructibles 2 est un film qui fait bien le job, comme diraient nos amis québécois, plein d’humour et d’action, traitant au passage de façon comique de sujets d’actualité. Et si certains jugeront la chose opportuniste ou caricaturale, je répondrais qu’il n’est jamais trop tôt pour faire passer certains messages à de jeunes esprits, surtout avec humour. Une suite badass et bien trempée à la hauteur du premier volet !