Sa vérité : couple en eaux troubles

Résumé

Editions JC-Lattès. Parution : septembre 2018. Prix : 20.90€

Cela fait sept ans que Sarah vit sans nouvelles de son mari, enlevé en Colombie lors d’un voyage d’affaires. Sept années qui ressemblent à une torture, suspendues sans aucune certitude. Philipp est-il mort ou vivant ?

Alors que Sarah se demande si elle doit se résoudre à tourner la page et à faire son deuil, la nouvelle tombe : Philipp a été retrouvé. Vivant et libre, il rentre chez lui.

Pourtant l’homme que Sarah découvre sur le tarmac de l’aéroport n’est pas son mari. Mais il connaît tout d’elle, chaque détail de leur vie, même leurs plus profonds secrets. Et le voilà qui s’infiltre dans sa vie…

Sa vérité : jeu d’ombres conjugal

Que faire lorsqu’un inconnu usurpe l’identité de votre époux à la faveur de son enlèvement ? Comment prouver que celui qui sait tout de lui,  tout de vous, de votre fils n’est pas l’homme qu’il prétend être ? Voilà le cauchemar auquel Sarah doit faire face, sept ans après la disparition de son époux, et qui semble se refermer sur elle, tel un piège.

Un an après le succès bluffant de son premier roman Le Piège, Mélanie Raabe démontre une fois encore sa redoutable capacité à manipuler son lecteur. Dans une atmosphère oppressante qui confine presque au huit-clos, les deux personnages se font face et les convictions du lecteur vacillent.

Qui est cet inconnu ? Comment sait-il toutes ces choses ? A quelles fins usurpe-t-il l’identité de Philipp ? Pourquoi personne ne voit-il la vérité ?  A travers le regard de Sarah, le lecteur voit la situation basculer et les questionnements fourmillent. Sournoisement Melanie Raabe distille le doute comme un poison, faisant de la vérité un Graal insaisissable dont on ne pourra s’emparer qu’à la dernière page.

Et si la réaction de Sarah n’était qu’une forme de traumatisme…
Et si l’inconnu était bien Philipp, pourquoi son époux agirait-il de cette façon ? Pourquoi son mari menacerait-il sa vie ?

Qui a raison ? Et qui tire les ficelles ? Connaître la vérité est désormais pour Sarah une question de survie, et pour le lecteur une addiction. Alors que la raison de son héroïne vacille dangereusement, Mélanie  Raabe manipule nos esprits comme des marionnettes, tirant habilement les ficelles. Cent fois le lecteur change son fusil d’épaule jusqu’au déroutant et dérangeant dénouement final.

K.O comme après un fulgurant uppercut, on reste incrédule, à remâcher cette vérité. Sa vérité. Refaisant le chemin en sens inverse, on reprend chaque détail, chaque indice et peu à peu, acceptant le côté trouble des choses, les pièces du puzzle se mettent en place avec logique.

Dans cette admirable partie d’échec qu’elle mène contre l’esprit de son lecteur, Mélanie Raabe se révèle encore une fois aussi excellente que terrible. Jusqu’à la dernière page de ce thriller psychologique haletant, jamais vous n’aurez d’absolue certitude sur la vérité. Et jamais vous n’aurez eu autant envie de la connaître.

A lire

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :