Saga Jane Hawk : et si on jouait au crime dans la tête ?

Résumé : le combat continue

L’Escalier du Diable (T3) / La Porte Interdite (T4)
Editions l’Archipel Parution : février 2020 -février 2021 Prix : 24€ – 22€

Jane Hawk a entamé une course folle contre le temps. Devenue la fugitive la plus recherchée de tous les Etats-Unis, elle fait désormais face à une organisation machiavélique qui ne cesse de se ramifier. Le complot des Arcadiens se distille comme la peste et c’est désormais une véritable armée qui est à ses trousses.

Telle une hydre, chaque tête qu’elle s’ingénie à couper, semble donner naissance à des dizaines d’autres.

Pour parvenir à gagner cette lutte contre le Mal, Jane va devoir se montrer plus acharnée et efficace que jamais. Mais peut-elle vraiment gagner la bataille implacable dans laquelle elle s’est engagée tout en protégeant les siens ? Face à cette organisation machiavélique dont elle remonte un à un les échelons, sa vie ne tient qu’à un fil. Pourra-t-elle vraiment le poids ?

Pourtant, l’impeccable organisation de ses ennemies commence à connaître quelques ratés incontrôlables. Comme toute machine, reprogrammer le cerveau humain n’est pas exempt de bugs. Une nouvelle menace serait-elle en train d’émerger ? Si oui, en faveur de qui fera-t-elle peser la balance, Jane ou les Arcadiens ?

Qui se cache réellement derrière toute cette folie ? Jane pourra-t-elle aller au bout de l’Escalier du Diable et franchir la Porte Interdite pour couper la tête du monstre ? Qui se cache réellement derrière toute cette folie ?

Saga Jane Hawk : Et si on jouait au crime dans la tête ?

Après nous avoir impitoyablement laissé en haleine avec le dénouement de l’haletante Chambre des Murmures, Dean Koontz revient avec une Jane Hawk plus déterminée que jamais. Un savant mélange entre Ripley dans Alien et Sarah Connors dans Terminator, mais avec un chouilla plus de discrétion dans la technique d’approche.

https://media.melty.fr/article-4005232-raw/media.gif

Mais on a beau avoir le Sarah Connors Mojo, ce n’est pas forcément suffisant pour sauver le monde ou même quelques millions d’êtres humains. Surtout que Jane n’a pas de Terminator à portée de main, ce qui aurait pu lui être utile. Juste une petite équipe de fidèles, pas mal de ressources et un sang froid à faire pâlir Vladimir Poutine.

ellen.ripley/Alien #dose.of.attitude #sijourney.weaver | Sigourney weaver,  Sigourney, Science fiction

Prenant tous les risques, elle ne va pas hésiter à retourner les armes de ses ennemis contre eux, quitte à descendre l‘Escalier du Diable pour découvrir qui se cache dans l’ombre du mal. Qui tire les ficelles de cet inimaginable complot.
Son seul point faible : préserver la vie de son fils. Malheureusement, cela ses ennemis l’ont bien compris. Et nous, pauvres lecteurs, on en est quittes pour avoir le coeur en marmelade au fil des montagnes russes des rebondissements et péripéties. Accrochez-vous, cela va secouer !

Dean Koontz revient avec son brio habituel et un à-propos qui m’a fait sourire. A l’heure où règne une paranoïa angoissée autour du vaccin à ANR contre le COVID, qui va tous nous reprogrammer et nous faire capter la 5 G** (si, si !), lui nous concocte cette histoire de programme qui modifie le cerveau et asservit la personne modifiée. Le tout dans le but de révolutionner l’ordre mondial et de permettre à une poignée d’élus de contrôler le monde.
De quoi nous faire partir nombre de complotistes acharnés en cacahuètes.

i-told-you-so gif discover-i told you so GIF

Mais je m’égare. Revenons-en à nos moutons encodés.

Le style de Dean Koontz est toujours incroyablement efficace car on crève d’envie de connaître le fin de mot de l’histoire, tout en prenant un malin plaisir à se balader dans les méandres retors de son récit.
Aussi haletant que glaçant, il nous manipule allègrement et ne cesse de jeter habilement le trouble. Qui s’en sortira ou non ? Qui est un ennemi ou un allié ?On a le cerveau qui en fait des nouilles. Ou des nœuds. « Oh mon dieu et si je m’étais fait transformée, je ne m’en souviendrais même pas !« 
Dans cet étrange jeu d’ombres où tout est dans la tête, c’est le cas de le dire, chaque coup a des conséquences imprévisibles et la situation ne bascule jamais vraiment comme on aurait le prévoir. Sans compter que les rebondissements s’enchaînent à une cadence infernale.

Piglet Scared GIF - Piglet Scared Frightened - Discover & Share GIFs |  Disney images, Piglet winnie the pooh, Piglet


Certes, quelques scènes ont un léger goût de répétition d’un tome à l’autre, notamment lorsque Jane approche ses « proies ». Cependant, Dean Koontz parvient globalement toujours à nous surprendre et à maintenir une incroyable tension qui nous scotche, comme un chewing-gum sur l’asphalte un jour de canicule.
D’ailleurs profitez-en pour reprendre votre souffle entre la sortie de deux tomes, car apparemment ce n’est pas fini. Si le cliffhanger n’est pas aussi violent qu’à la fin de La Chambre des Murmures, Dean Koontz nous fait encore un sale coup en nous laissant sur notre faim (ou notre fin) au milieu d’un sacré bazar. Tout part sérieusement en cacahuètes et Jane est encore loin d’avoir terminé sa mission.

Sarah Connor Dark GIF - Find & Share on GIPHY

Monsieur Koontz, je vous aime, mais c’est quoi la fin ?

Favor Please GIF by swerk - Find & Share on GIPHY

Parce-que là je n’ai plus assez de Maalox*** pour tenir le coup …

** 5G que nos opérateurs galèrent déjà à déployer donc je me marre.
*** Maalox : médicament pour les crampes et brûlures d’estomac. Demandez conseil à votre pharmacien.
Ou aux Editions l’Archipel qui vous vendent des bouquins avec un suspens insoutenable.

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.