Le Throwback Thursday de Bettie Rose #4

A chaque fois, je me dis : Après celui-là tu t’arrêtes… Après celui-là tu t’arrêtes. Mais peine perdue ! Je suis encore allée rôder du côté du thème du Throwback Thursday Livresque (*) de Bettie Rose BooksÇa devient une addiction.

Et encore une fois, je ne pouvais pas résister au thème du jour :

lgbt
Copyright Bettie Rose Books

Le Livre du jour.

J’ai bien pensé à vous citer le Vésuvius Club car, après tout, ce cher Lucifer semble très libre au niveau de ses préférences sexuelles et c’est un peu une minorité à lui tout seul. Mais surgi comme un éclair du fond de ma mémoire, j’ai trouvé plus pertinent. Beaucoup plus pertinent.

Chroniques de San Francisco. Amistead Maupin

Paru en 1978, sous le titre original de Tales of the City, les Chroniques de San Francisco racontent la libération sexuelle et la fureur de vivre qui règnent à San Francisco à la fin des années 70, à travers les pérégrinations des occupants du 28 Barbary Lane et le regard de Mary-Ann Singleton qui, tombée du nid depuis Cleveland, découvre ce monde nouveau.

Avec elle, nous rencontrons toute une galerie de personnages atypiques qui reflètent l’esprit particulier de cette époque, dont Mme Madrigal la logeuse, Mona et Michael deux des pensionnaires. Leurs aventures courent sur neuf tomes qui décrivent l’évolution des personnages mais aussi des mentalités de la fin des années 70 au tournant des années 80.

Le(s) Film(s) du jour.

Deux candidats aujourd’hui que je n’ai pas su départager, mais qui incarnent tous deux merveilleusement la cause homosexuelle que j’ai prise comme  angle d’attaque.

37772

Philadephia. 1993. Réal  Jonathan Demme

Un classique. Un incontournable. Et surtout l’un des premiers films à avoir parlé et dénoncé si ouvertement le lien établi par préjugé entre homosexualité et Sida, l’homophobie et les idées préconçues quant au Sida et à ses modes de transmission. Ignorance, peur, préjugés, discrimination … tout y est.

158254-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pride. 2014. Réal Matthew Warchus

Dans la même veine mais plus récent, voici Pride qui raconte l’histoire vraie de cet été 1984 où, de façon insolite, un groupe d’activistes gay et lesbiens décida de venir soutenir le Syndicat National des Mineurs en grève contre les mesures du gouvernement Thatcher. Un soutien bien embarrassant dans ses années où l’homosexualité est encore tabou et où les homosexuels sont victimes de brimades et de violences.

Mais peu à peu, sous l’impulsion de quelques bonnes âmes, et non sans mal, les préjugés vont commencer à s’effriter. Deux communautés que tout oppose mais toutes les deux stigmatisées, et que va commencer à unir une formidable solidarité.

Je ne remercierais jamais assez Andrew Scott d’avoir joué de sa notoriété toute neuve pour promouvoir et soutenir ce film. J’ai découvert un pan historique méconnu et magnifique. Un film à voir, plein de tolérance et d’humour.

Happy Throwback Thursday et n’oubliez pas de jeter un oeil à la sélection des autres blogs participants :

  1. Bettie Rose Books
  2. La Tête en Claire.
  3. Alec A la Bibliothèque
  4. Le Charmant Petit Monstre
  5. Le Tanuki
  6. Pause Earl Grey
  7. Light And Smell
  8. Pop-corn and Gibberish
  9. La Tête dans les Livres
  10. Lady Butterfly
  11. Fan Actuel
  12. Le Brocoli de Merlin

(*) Le principe en est le suivant : chaque semaine, le jeudi donc, notre flamand rose numérique propose un thème pour lequel les blogonautes doivent proposer une lecture correspondante.

17 commentaires

  1. C’est très gentil de m’avoir citée mon Dragon, mais cette fois-ci je ne participais pas aujourd’hui. Oui Mademoiselle Mimine a décidé de faire l’école buissonnière sur le blog !
    Ça fait longtemps que j’entends parler de Maupin et de ses chroniques, sans sauter le pas définitivement. Je ne te ferai pas l’affront de te demander si c’est si bien que ça. Je le renote sur un papelard, que je ne l’oublie pas. 🙂

    Aimé par 2 people

  2. Pareil que CPM, pas eu le temps de participer aujourd’hui. Mais vu que tu détournes le principe en parlant aussi de films, je jette Priscilla Folle du Désert, d’autant qu’en ce moment c’est à l’affiche en comédie musicale 🙂

    Aimé par 2 people

  3. Non mais là c’est plus possible! Si les blogueuses se mettent à la corruption en bande organisée, je vais plus y arriver moi! Gaëlle m’a aussi chaudement recommandé les chroniques de San Francisco, et j’étais bien curieuse de découvrir ça! Je l’ai sagement noté dans ma WL sauf que tu en remet une couche et moi j’ai envie de courir l’acheter mais vous me faites le coup presque tous les jours! J’ai l’impression d’être Eve au jardin d’Eden, impossible de résister à toutes ces tentations! Trop dur la vie de blogueuse =p (Mais en vrai merci pour toutes les découvertes, je ne sais plus où donner de la tête mais au moins je sais que je ne serais JAMAIS en panne d’inspiration et d’idée lectures ^^)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s