Have you met … Bill ?

Si vous êtes un accro de Love Actually, vous n’avez pas pu louper son inimitable performance.

Si vous ne connaissez pas son nom, vous connaissez à coup sûr sa frimousse et à coup sûr sa voix. Même si vous ne le savez pas forcément.

Ainsi que le disait Tom Philip dans son article pour GQ en septembre 2017 :

« Bill Nighy is a legend. That’s just a statement of fact. Even if you think you don’t know him, you do. His face and voice are unmistakable, and he’s been in hundreds of movies and TV shows. »

Alors Have You Met Bill Nighy?


Fiche signalétique.

GQ-Bill-Nighy

Nom complet : William Francis Nighy

Profession : Acteur, comédien

Né le : 12 décembre 1949.

Signes distinctifs : Inimitable. So british.

 

 

Bill Nighy, légende du cinéma britannique.

Cet homme-là n’a fréquenté que les seconds rôles ou presque (preuve que le cinéma britannique méconnaît parfois l’or qu’il a dans les mains) et pourtant… Pourtant si Hugh Grant est le summum de la comédie romantique à l’anglaise, Colin Firth la substantifique moelle de l’élégance et de la classe anglaise, Bill Nighy est la quintessence de la british touch. C’est à la fois inexplicable et indéniable.

Qu’il apparaisse dans une comédie de zombies barrée et un peu potache (Shaun of the Dead), dans un film drôle mais chargé d’émotions (Pride), dans une comédie romantique de Noël (Love Actually), dans un film de vampires (Underworld) ou une école de magie (Harry Potter&the deathly Hallows), vous ne pouvez pas oublier qu’il y a joué.

Car Bill Nighy a une présence. Un charisme, une aura qui s’impose, qu’il passe quelques minutes ou deux heures à l’écran. Il est là. S’enveloppant de la peau du personnage, apportant cette distinction singulière qui le rend irrésistible même quand il dit des horreurs ou qu’il est le méchant de l’histoire. Même en n’étant qu’une voix, il est inimitable. Et, quand on connaît sa voix, ses inflexions, cette façon délicate d’étirer ou d’appuyer, certaines voyelles, il n’est que plus savoureux.

 Devinez qui est Bill Nighy dans ces séquences… Je valide les réponses en commentaires.

Attention possibles spoilers !

Je vois à vos yeux que la lumière vient d’éclairer soudainement votre mémoire. Oui, derrière ce tentaculaire, gluant et antipathique personnage de Pirates of The Carribeans, se trouve éclectique talent de Bill Nighy. Pour ceux que cela intéresse, je vous pose un extrait de making off ci-dessous.

Éclectique, talentueux, inimitable, autant de termes qui peuvent définir Bill Nighy en tant qu’acteur. Cependant ce n’était pas gagné dès le départ et sa carrière cinématographique ne débute que tardivement vers ses trente ans.
Au départ, suivant des études de littérature anglaise, notre homme veut devenir journaliste et même écrivain. Mais face à des échecs successifs, c’est vers la comédie qu’il se tourne définitivement dans les années 80… avec raison.
Acteur britannique courtisé du petit écran, comme le dit avec justesse Allociné, ce n’est qu’en 2003 que sa prestation irrésistible dans Love Actually l’inscrira de façon indélébile dans l’esprit du grand public de façon internationale. Il faut dire qu’il y avait la part belle et démontrait avec magnificence son talent pour la comédie.

Du petit au grand écran, en passant par la radio, Bill Nighy passe d’un genre ou d’un style à l’autre, sans difficulté, jouant de l’humour comme de l’émotion, investissant ses personnages avec panache et une maîtrise de jeu bluffante.
Il fait partie de ses rares acteurs que je pourrais suivre n’importe où et dont l’apparition même furtive m’est jubilatoire. Pour tout vous confesser, je n’aurais probablement jamais vu Underworld (Oh dear ! Il faudra qu’on fasse un débriefing traumatique là-dessus) s’il n’avait pas été au générique, et sa présence dans Pride, au même titre qu’Andrew Scott, Imelda Staunton ou Paddy Considine n’était qu’un argument de plus pour voir le film. Quand on pense qu’il commencé dans une adaptation du Petit Lord Fauntleroy ou L’Héritier de la Panthère Rose, que de chemin parcouru.  Sans jamais avoir décroché le haut de l’affiche pour lui seul, Bill Nighy a accompli l’exploit de devenir un acteur emblématique du cinéma britannique, avec 81 films au compteur pour 36 ans de carrière. Qu’on se le dise, Mr Nighy, à mes yeux le cinéma britannique ne serait pas tout à fait ce qu’il est, sans votre touche particulière.

En savoir plus…