Et si on regardait… Engrenages ? (ou pas !)

Avec un peu de retard pour cause de Jour de l’An (et de macarons), Jésus…euh non July revient parmi les siens pour vous souhaiter une bonne année avec sa première chronique série de 2018. 

Un July enthousiaste  et très très en forme qui nous présente Engrenages, une création originale de Canal +, tout en taclant au passage la SNCF, les Experts et quelques programmes des chaînes françaises. Bref le July des grands jours.

En passant, je ne voudrais pas faire ma raclette, mais j’ai constaté que l’enthousiasme de July grimpait singulièrement de quelques points dès qu’il y a Audrey Fleurot qui se balade dans le casting. Je dis ça…

Ps : il en restait des macarons, mais puisqu’on m’accuse injustement…

Image associée
source

J’ai terminé avec un peu de retard la sixième saison d’Engrenages, une des premières séries Canal + à avoir eu le label création originale de la chaîne. Engrenages, keskecé ? C’est une série policière qui nous fait suivre des enquêtes avec différents points de vue (avocat, procureur, police) et qui se recoupent… ou pas. La série comporte six saisons de huit ou douze épisodes jusqu’ici et il se pourrait que la septième soit la dernière à en croire les rumeurs[1]. Ou pas, une fois de plus[2]. Et c’est cela que l’on aime dans Engrenages : l’incertitude.

Incertitude dans les enquêtes, tout d’abord. En effet, les enquêtes sont diverses et variées. Une enquête par saison, ce qui fait qu’on ne les bâcle pas (coucou Les Experts !), qu’elles n’ont pas toujours le même schéma narratif (coucou Les Experts : Miami !) qu’elles sont variées (coucou Les Experts : Manhattan !) et que l’on a plaisir à les suivre (coucou Les Experts : Cyber !).

Incertitude ensuite concernant les personnages : aucun n’est à l’abri, que ce soit d’une maladie bénigne ou grave, d’une grossesse, d’un coup de foudre, d’une affaire loupée au parquet… Et on prend là aussi plaisir à suivre la série pour cela car les personnages sont bien campés, de Maître Karlsson à Laure Berthaud, en passant par le juge Roban ou le procureur Pierre Clément, sans oublier Tintin et Gilou (oui, oui, Gilou, avec un G, comme la voie sur laquelle votre train n’est jamais passé alors que vous deviez aller passer le réveillon avec votre famille à Noël/avec vos amis au jour de l’an[3] ; « SNCF, donner au train des idées d’avances » et des heures de retard). Ces personnages sont parfois des ordures que l’on retrouve avec plaisir pour pouvoir les détester, ou des gens biens que l’on a envie de soutenir dans leurs enquêtes.

Incertitude par ailleurs lorsqu’on est entre deux saisons : la saison 1 a été diffusée en 2005, la saison 2 en 2008, la saison 3 en 2010, la quatrième en 2012, la cinquième en 2014 et la dernière en 2017. Et quand une série est bonne, une telle attente est trop longue. Beaucoup trop longue. Heureusement, il se murmure que la septième saison arrivera en 2018[4]

Incertitude enfin concernant le casting : on espère que les personnages et donc les comédiens vont revenir mais on n’en est jamais certain. Et pourtant, y’a du lourd : Audrey Fleurot, Grégory Fitoussi, Thierry Godard et Caroline Proust dans le rôle principal. J’ai découvert cette comédienne dans cette série et je dois avouer qu’elle campe merveilleusement bien son personnage (pas besoin de le dire pour les trois précédents, on le sait !). Par ailleurs, j’ai découvert Philippe Duclos, l’interprète du juge Roban, toujours juste dans sa façon de jouer en plus de 60 épisodes.

En bref, parce que là, on a les estomacs bien remplis (et que je suis un peu à court d’adjectifs mélioratifs concernant cette série), il faut courir regarder cette série. D’une part parce que quand on court, on digère (ce qui en cette période de l’année n’est pas de trop) et d’autre part car je ne vois pas l’utilité de perdre son temps à regarder des programmes que j’abhorre tels que Danse avec les Stars ou Plus belle la vie en passant par les conneries de RMC Découverte (NON, ce n’est pas un bon documentaire historique que vous avez vu dessus et je parle en connaissance de cause) alors que des programmes comme celui-ci sont disponibles. Cependant, il faut presque regretter qu’ils ne soient pas produits par des chaînes diffusées en clair. Mais pour défendre la fiction française, Canal + n’est pas en rade, et on ne peut que les en féliciter. Comme quoi le crypté, en France comme aux États-Unis, garantit une liberté de création. Mais c’est un tout autre débat.

Sur ce j’vous laisse, y’a des restes à finir ! Ah non merde. Pendant que je rédigeais ma chronique, June a bouffé tous les macarons… Bonne année, et surtout la santé, hein !

July

[1] http://www.20minutes.fr/television/2017375-20170220-engrenages-saison-7-derniere-revele-audrey-fleurot consulté le 1er janvier 2018.

[2] https://vl-media.fr/saison-7-de-engrenages-netait-finalement-derniere/ consulté le 1er janvier 2018.

[3] Rayer la mention inutile.

[4] http://www.premiere.fr/Series/News-Series/Engrenages-a-quand-la-saison-7-sur-Canal consulté le 1er janvier 2018.

Séries series

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

10 commentaires Laisser un commentaire

  1. Mdr pour RMC découvertes. La dernière fois, mon père tout content de partager des connaissances en Histoire avec moi commence à me parler d’extraterrestres et de pyramides de Gizeh. D’un regard consterné, je lui dis : « Papa, arrête de regarder les conneries que raconte Alien Theory  et va sur ARTE steuplaîiiiiiit! ».

    Aimé par 1 personne

    • Ah ben ça… Des gens qui me disent « Et toi le prof d’histoire, tu en penses quoi ? », persuadés d’être cultivés et qui s’offusquent du fait que je leur réponde que c’est juste nul, et pas vrai, j’en croise tous les jours… Après y’a pas que des choses géniales sur Arte mais c’est quand même beaucoup mieux !!

      Aimé par 1 personne

    • Je suis d’accord avec toi… C’est bien mon problème… Certains trucs sur Arte sont très spéciaux, il faut le reconnaître, et certains documentaires sont très… artistiques, au sens cinématographique du terme. Mais Ce sera toujours mieux que RMC Découverte…

      Aimé par 2 personnes

  2. J’y suis depuis quelques petites semaines, avec genre 10 ans de retard, mais purée quel bonheur de voir que les frenchies sont capables de qualité, de réaliser des épisodes nerveux et bien joués! Chaque perso est admirablement campé, on les aime tous (même Joséphine), Fitoussi est trop beau, Fleurot est trop belle, j’adore le calme légendaire et le cynisme du Juge Roban, l’équipe de choc des flics qui passent leur temps à se câliner ou s’engueuler… bref, du bon. J’attaque seulement la quatrième saison…
    Ci-mer pour le billet (et je réfléchis au Baron Noir……)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :