Le p’tit bonheur #36 : Keep calm and read books

Le concept du P’tit Bonheur a été imaginé par mon amie Pause Earl Grey. C’est une invitation à relativiser et à se pencher sur tous les petits riens qui nous ont rendus heureux. Une incitation pleine de douceur au bonheur, en considérant les choses positives de la vie, car ainsi que le faisait dire J.K Rowlings à Dumbledore:

“Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.”

Il n’appartient parfois qu’à nous de nous souvenir comment trouver la lumière…

Si Pause Earl Grey a fait le choix de distiller désormais différemment ses Petits Bonheurs, à l’instar de certains, vous pourrez continuer à retrouver ici cette rubrique le vendredi. C’est pour moi une agréable façon de revenir sur la semaine pour en retirer le positif avant le weekend.
Je tiens néanmoins à la remercier encore une fois chaleureusement d’avoir eu l’idée lumineuse de créer cette rubrique. Elle est celle qui a su trouver une façon intelligente de nous rappeler « d’allumer la lumière »



Si l’automne ne se décide pas vraiment à se poser, la saison des livres et du marathon de lecture sous plaid est, elle, définitivement ouverte. Tout comme celle du filage de collants, mais ceci est une autre histoire.
Quelle jubilation de se poser devant une pile de livres, jouant d’une délicieuse hésitation : Roman ou romance historique ? Pamphlet politique ou thriller ? Roman noir ou essai sur le cinéma ?

img_20181017_171137_9841186863430346135273.jpg

Épineux dilemme que le lecteur médite, une tasse de thé à la main pour guider sa réflexion. Les quatrièmes de couverture promettent monts et merveilles, l’alléchant tel l’odorant fumet d’un bon plat. Un mauvais choix et la panne de lecture guette. Un bon  choix et des heures de plaisir se déroulent devant lui tel un tapis moelleux où enfoncer ses pieds nus.

Résultat de recherche d'images pour "Sherlock gif tea"
Source

Chaque jour avec un livre est un nouvel horizon qui s’ouvre plein de promesses, dans lequel plonger. Et contempler sa PAL c’est contempler un océan de mondes où s’évader. Contempler ma PAL comme un paquet enrubanné sous le sapin, c’était ça mon p’tit bonheur cette semaine…

Autre chose m’a fait sourire cette semaine. Un détail infime mais qui en dit long sur vous, lecteurs. Voir Jane Austen et Alexandre Astier se talonner dans les articles consultés. Postés respectivement lundi et mardi, les deux articles n’ont cessé de se concurrencer dans vos lectures sur le blog. Malgré les siècles, la romancière s’est bien battue, tenant la dragée haute à son adversaire. Pourtant c’est notre bon sire qui a emporté ce singulier combat.

Mais pour le plaisir, je vous propose de trancher définitivement avec le petit sondage ci-dessous. En attendant les résultats, je vous souhaite un agréable weekend. Et n’oubliez pas : le bonheur ça n’a pas de prix. Pour tous les emmerdeurs, il y a Mastercard.

News en vrac

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :