La Passe-Miroir (t.4) : La tempête des échos

Résumé

Editions Gallimard Jeunesse Parution : 28/11/2019   Prix : 19.90€

La situation devient de plus en plus catastrophique pour Ophélie et Thorn. Les échos se multiplient, tout semble se détraquer. Et pas seulement sur Babel, toutes les Arches sont touchées, y compris Anima. Des pans entiers s’effondrent chaque jour, entraînant les habitant dans leur chute.

Ophélie n’a plus le choix : pour sauver son monde, il faut coûte que coûte qu’elle parvienne à mettre la main sur l’Autre, à comprendre qui il est et ce qu’il veut.

Avec l’aide et la protection indéfectible de Thorn, elle se lance dans cette course folle contre la montre, prête à tous les sacrifices. Mais résoudre cette ultime énigme va lui demander un prix qu’elle ne peut imaginer…

Mon avis : At the World’s End

Complexe et captivant. Voilà les deux termes qui qualifient le mieux ce tome 4 qui boucle parfaitement cette saga addictive. Un tome 4 qui révèle toujours plus l’impeccable maîtrise qu’a Christelle Dabos de son univers. Et pourtant, diable que ce tome a fait débat.
Certains rechigneront en disant ils ne s’attendaient pas à cela. Moi non plus. Et c’est tant mieux, car si un auteur m’emmenait exactement là où j’attends qu’il le fasse, ce serait d’un ennui mortel.

Certes, il y a d’inévitables petites imperfections. Certes, il y a quelques longueurs et des détails qui pourront potentiellement sembler incohérents.
Et oui, certains moments vous perturberont, vous feront sortir de votre zone de confort. Comme dans toute narration en somme, inévitablement.
Pourtant, dans l’architecture complexe de son univers, jamais Christelle Dabos ne lâche la main de son lecteur. Elle parvient toujours à l’aiguillonner, à le titiller, à le maintenir sur la brèche. De sorte que l’on ne peut s’arrêter de lire, cherchant inlassablement, comme nos héros, le fin mot de cette histoire.

La fin n’est pas celle que l’on attendait ? Celle que l’on espérait ? Que l’on imaginait ? La belle affaire ! Elle est celle que l’auteure avait prévue dès le départ. Les fils de narration sont impeccablement tendus et, alors que nous, lecteurs, nous perdons à plaisir dans les dédales de Babel, jamais Christelle Dabos n’a, elle, perdu de vue le fil de son récit.
C’est une fin cohérente qui rassemble tous les morceaux du puzzle et, surtout, qui parvient à nous surprendre. N’est-ce pas cela l’essentiel ? Qu’encore et toujours, jusqu’au point final, le récit recèle des secrets à nous dévoiler ?

La Tempête des Echos est  un tome joliment maîtrisé, qui vient conclure avec style et panache cette folle épopée.

Si j’avais un seul conseil de lecture à vous donner, ce serait de ne pas lire ou relire tous les tomes d’affilée.
L’univers de Christelle Dabos est riche, prenant et complexe. C’est comme un met raffiné, à en abuser le palais peut se trouver saturé et on n’en perçoit plus la subtilité.

Le tome 3 ayant complexifié encore davantage le mystère et étoffé le contexte du récit avec le fonctionnement d’une nouvelle arche, il me semble essentiel de ne pas l’enchaîner avec le tome 4. Et encore moins de tout lire d’une traite. C’est un coup à faire une indigestion. Ou à tomber justement dans une multitude de folles spéculations.

Prenez le temps de la lecture et/ ou de la relecture, et laissez chaque tome s’instiller, se distiller dans vos neurones pour mieux en goûter le plaisir.

A présent, enfilez votre écharpe. Posez vos expectations sur le côté du chemin (vous les reprendrez en sortant, si cela vous chante). Laissez Christelle Dabos vous guider et faites-vous plaisir en franchissant le miroir une dernière fois pour affronter La Tempête des Echos.

Avant de franchir le miroir …

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires sur « La Passe-Miroir (t.4) : La tempête des échos »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.