La Passe Miroir, T 3 : La Mémoire de Babel.

Résumé.

La-memoire-de-BabelEditions Gallimard Jeunesse. Parution : juin  2017.

Prix : 18€

Deux ans et sept mois après la disparition de Thorn, la lecture du livre de l’esprit de famille Farouk et leur confrontation avec Dieu, Ophélie est de retour sur l’arche d’Anima où elle espère en dépérissant un signe de Thorn. Alors que la situation lui paraît de plus en plus insupportable chaque jour, le destin vient frapper à sa porte en la personne d’Archibald. Celui-ci s’est lancé sur les traces de la terre natale de la Mère Hildegarde, convaincu qu’il pourrait y apprendre les informations que cache la mort de la vieille Architecte.

Ophélie, quant à elle, décide de suivre les indices donnés par la lecture du livre de Farouk en se rendant incognito sur l’Arche de Babel qui recèle de prodigieuses connaissances. Elle espère ainsi y retrouver la trace de Thorn et en apprendre un peu plus sur Dieu, le lien qui l’unit aux Esprits de Famille et à cet Autre qu’elle a vu dans le miroir. Mais en s’enfonçant toujours plus loin dans ce qui est caché, sa situation ne va pas s’améliorer et elle va s’attirer bien des ennemis car les sbires de Dieu sont partout. Si seulement elle savait où est passé Thorn

Mon avis.

Sortie très attendue du mois de juin, le tome 3 de la Passe-Miroir, intitulé la Mémoire de Babel ne dément pas le succès mérité de la saga. Un an et huit mois, voilà ce qu’il aura fallu patienter aux afficionados de la série pour retrouver Ophélie. Dieu merci (si je puis le dire ainsi, dans le contexte. Sic.), nous ne sommes pas les seuls à avoir souffert de l’attente, puisque au début de ce nouvel opus, Ophélie est sans nouvelles de Thorn depuis deux ans et sept mois. Deux ans et sept mois durant lesquels elle n’a cessé de cogiter les derniers événements sur l’Arche du Pôle, les bribes de la mémoire de Dieu et les révélations du livre de Farouk, l’esprit de famille. C’est ça d’être la marionnette d’un auteur machiavélique !

Alors il n’en faut pas plus que la réapparition du sémillant Archibald pour qu’elle reparte à l’aventure… Et nous avec, parce-que, soyons honnêtes on attendait que ça avec Les Petits Pédestres. Alors quand on a dû choisir un nouveau de terrain de jeu pour nous soigner de notre Gemmellite aiguë, le choix de la lecture commune est tombé sous le sens. On a embarqué Pretty Rose Mary la licorne au passage hop hop hop et autant vous dire que le 1er juin, on était au taquet avec nos écharpes (en dépit des 30°C).Il faut dire, pour notre défense, que Christelle Dabos manie l’imaginaire de son univers au fil de sa sympathique plume, avec une rare dextérité, le rendant cruellement addictif. Ami lecteur, amateur de fantasy et d’imaginaire, je te le dis tout net : j’y ai passé une nuit blanche mais j’ai dévoré l’affaire en vingt-quatre heures, tant il m’était impossible de poser l’aventure en cours de route. Alors si toi aussi, tu veux te lancer dans l’aventure, que ce soit pour un tome ou pour trois, débranche ton téléphone et fais des réserves de thé et d’Oréos. Tu en auras émotionnellement besoin, crois-en mon expérience.

A nouveau volet, nouveau monde, le chemin d’Ophélie nous transpose sur l’arche de Babel, moderne et multiculturelle, modèle d’excellence en matière de savoirs et d’innovation où se côtoie une multiplicité de pouvoir. Au passage, comme dans les précédents tomes, on peut apprécier la référence historique et mythologique que Christelle Dabos marie avec brio à sa fiction. Car, si Babel est présentée ainsi, ce n’est pas un hasard. Souvenez-vous, avant d’être une méthode commerciale d’apprentissage des langues, Babel est un épisode biblique qui, selon les interprétations, serait le lieu de la désobéissance à Dieu, où après le Déluge, les hommes entreprirent d’exister par eux-mêmes et de construire une tour touchant le ciel, la fameuse tour de Babel. En réprimande de quoi, Dieu aurait brouillé la langue commune, créant des langages différents et dispersé les hommes. Ce qui est d’une grande signification dans l’univers d’Ophélie comme dans sa quête. Mais je ne dirais pas plus. Ne spoilons pas mes bons.

Ce qui est certain c’est que ce qui attend Ophélie ne va pas manquer de nous tenir en haleine. A chercher trop profondément des réponses, elle ne va pas se faire que des amis, car les sbires de Dieu sont partout. Douche de bris de verre et autres tentatives d’assassinat, le comité d’accueil sur Babel est assez éloigné de celui du Club Med. D’autant plus que les apparences sont trompeuses… Mais son obstination ira de pair avec le danger qui la talonne. De découvertes en retournements de situation, le cœur du lecteur joue au yo-yo à l’unisson avec celui de notre héroïne à l’incurable maladresse mais au caractère  désormais plus affirmé.

Thorn quant à lui signe un retour magistral, toujours là où on ne l’attend pas. Fidèle à lui-même, le monsieur mêle un flair et une détermination holmésienne à une froideur polaire digne de Mark Darcy dans ses plus grands élans sentimentaux. Si Ophélie savait à quoi s’attendre, peut-être mettrait-elle moins d’énergie à chercher… Mais allez savoir ce qui se passe dans la tête de Thorn qui a un don extraordinaire pour me faire passer du plus parfait attendrissement à une furieuse envie de le gifler.

Aussi prenant et addictif, que les tomes précédents, La Mémoire de Babel ne relâche pas la pression une seconde et on ne cesse de se demander jusqu’où tout ceci va nous mener. Ophélie parviendra-t-elle à découvrir qui est l’Autre ? A déjouer les plans de Dieu ? A retrouver Thorn ? Le seul point que l’on puisse regretter est que le fil narratif qui se passe sur l’Arche du Pôle en parallèle ne soit pas plus étoffé. Cependant, cela ne fait que nous mettre en appétit pour la suite, en présageant de nouvelles aventures plus haletantes encore, d’autant plus que la conclusion de tout ceci est un cliffhanger de folie. On n’a désormais plus qu’une envie : ouvrir le tome 4… Mais ce ne sera pas pour tout de suite

Retrouvez les chroniques des Petits Pédestres et Associés ci-dessous :

22 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Maned Wolf dit :

    Il annonce de belles choses ce tome, décidément ! Et tu me fais plaisir en disant que Thorn revient, je croyais qu’on le reverrait pas avant le tome 4 et ça me gonflait d’avance ^^

    Aimé par 3 people

    1. juneandcie dit :

      Te voilà rassurée, tu peux donc attaquer : ^^

      Aimé par 1 personne

  2. « Un an et huit mois, voilà ce qu’il aura fallu patienter aux afficionados de la série pour retrouver Ophélie. » Merci de relever notre formidable patience, on ne saurait trop la louer.
    Plus que contente d’avoir fait une incursion au pays des petits pédestres en dépit de mes sabots, surtout avec une merveille pareille…

    Aimé par 2 people

    1. juneandcie dit :

      Mais tu es toujours la bienvenue parmi nous. N’hésite pas à revenir.

      Aimé par 1 personne

  3. Mais oui la tour de Babel ! C’est vrai que dans l’effervescence de la lecture je ne me suis pas trop posée de question sur la référence mythologique. D’autant plus comme tu le dis, ça prendrait bien du sens dans l’histoire… Hum à cogiter tout ça !

    Aimé par 1 personne

  4. lespagesdesam dit :

    Je n’ai toujours pas lu le premier ! Et je sais que je passe à côté d’une pépite… Tu me fais saliver, tout le monde me fait saliver devant ces bouquins ! Je vais m’acheter le premier pour cet été, j’aurai du temps devant moi 😊

    Aimé par 1 personne

    1. juneandcie dit :

      Excellente idée mais gare à l’addiction. Le tome 4 n’est pas pour tout de suite.

      Aimé par 1 personne

  5. Ouiii!!! Vivement le tome 4!!! 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Adlyn dit :

    C’est génial de voir comme l’auteure arrive toujours à se renouveler et à continuer à nous surprendre de tome en tome ! Je crois qu’on est tous toujours aussi emballés par ce troisième tome et qu’on attend le dernier avec impatience^^

    Aimé par 1 personne

  7. lheuredelire dit :

    Bientôt bientôt pour moi *___*

    Aimé par 1 personne

    1. juneandcie dit :

      Je te souhaite une excellente lecture alors.

      J'aime

  8. Quelle putain de chronique ! June, tu es la meilleure pour parler de ce roman !

    Aimé par 1 personne

  9. Hahalalala effectivement, l’attente va être longue…. Mais ça ne peut qu’être pour le meilleur (dit-elle pour se rassurer ^^)

    Aimé par 1 personne

    1. juneandcie dit :

       » Et tragique… » ajouta le dragon pour la faire flipper

      Aimé par 1 personne

  10. SUper Chronique !!!! Evidemment un livre merveilleux ! ça va être si long jusqu’au tome 4 !

    Aimé par 1 personne

    1. juneandcie dit :

      Oooh oui ! Mais en même temps ce sera le dernier…. Alors autant qu’il n’arrive pas tout de suite. Histoire de le savourer et de s’habituer à l’idée d’une fin.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui t a raison. Vaut mieux qu il se fasse désirer un peu

        Aimé par 1 personne

  11. Once Upon A Dream Girl dit :

    Dès le premier juin, je suis partie dans la librairie de ma ville pour me l’acheter et figure toi qu’ils ne l’avaient pas.. Du coup je ne l’ai toujours pas lu et j’en meurs d’impatience !!

    Aimé par 1 personne

    1. juneandcie dit :

      Fais un scandale ! Lance une pétition ! Amazon a peut-être été réapprovisionné ?

      Aimé par 1 personne

      1. Once Upon A Dream Girl dit :

        J’aime pas commandé par internet, j’ai toujours peur de le faire arnaquer mais dès lundi je vais retourner à ma librairie pour voir ! 😉

        Aimé par 1 personne

  12. Il me tarde de commencer cette tétralogie. Bon, du coup, j’ai sauté quelques paragraphes, histoire de ne pas trop me spoiler quand même!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s