Les B.O : la trilogie Shrek

Il y a des films ou des dessins animés qui changent complètement notre perception d’un genre. Et puis à force de les voir, de les revoir. On s’habitue. On est blasés. Un peu écoeurés comme après une indigestion de bonbons. Puis on oublie… … Jusqu’à ce qu’une musique nous interpelle pour nous rappeler ce moment…

Lire la suite de Les B.O : la trilogie Shrek

Le Cercle Littéraire des amateurs d’épluchures de patates : coup de coeur.

Lorsque ma mère m’a offert ce livre il y a un ou deux Noël de cela, j’ai cru à une plaisanterie. Ou à une raillerie implicite concernant une de mes recettes… Je ne cuisine plutôt pas mal pourtant. Mais allez comprendre certains messages. Ce titre quand même. Amateurs d’épluchures de patates, prosaïquement j’ai pensé à…

Lire la suite de Le Cercle Littéraire des amateurs d’épluchures de patates : coup de coeur.

La (petite) revue de presse

Pour tous ceux qui n’ont pas forcément le temps de tout voir ou de tout lire sur l’actualité cinématographique et télévisuelle, petit tour d’horizon des dossiers du mois de juin. Oui, je suis un poil en retard. Studio Ciné Live nous fait le cadeau d’un très complet numéro hors série spécial Séries télé pour clôturer…

Lire la suite de La (petite) revue de presse

Freaky Friday

Non je ne vais pas vous parler du film sorti en 2003 avec Jamie Lee Curtis et Mark Harmon (oui oui vous avez bien entendu Gibbs joue dedans !). Franchement ce n’était pas le film de l’année. Mais le clin d’oeil est voulu. J’assume. Non en réalité, il s’agit d’un petit concept personnel que j’ai baptisé…

Lire la suite de Freaky Friday

Sherlock Special

Et voilà c’est officiel : l’équipe de Sherlock nous a fait découvrir depuis le Comic Con de San Diego les premières images de l’épisode spécial. Le fameux n° 10 qui devrait donc sortir pour les fêtes de fin d’année. Pas de grandes surprises par rapport aux infos déjà données mais une petite mise en bouche…

Lire la suite de Sherlock Special

Streets of Philadelphia

Sortie en 1993, c’est un incontournable que je ne pouvais pas ignorer dans ma collection de bandes originales. Absolument indissociable du film, la chanson raconte l’intolérance face aux personnes atteintes du SIDA et la douloureuse solitude de cet homme face à la lente déchéance due à sa maladie. La ville de Philadelphie est évoquée explicitement…

Lire la suite de Streets of Philadelphia